Actualités Conseils et experts Devoir d'information

Suivez-nous



Devoir d'information

Au terme d'une étude personnalisée menée par un conseiller en gestion de patrimoine (CGP), un couple avait investi dans un programme de rénovation immobilière. Or, plus tard, le promoteur-vendeur du programme avait été placé en liquidation judiciaire.

Estimant avoir payé en pure perte une avance sur travaux, le couple avait poursuivi le CGP en justice pour manquement à son obligation de renseignement, de conseil et de mise en garde. Une demande favorablement accueillie par les juges puisque, notamment, le CGP n'avait émis aucune réserve sur l'existence d'un éventuel aléa, alors même que l'opération supposait la réhabilitation complète de l'immeuble.

En outre, le couple n'avait reçu aucune information sur les risques encourus en cas de retard dans le démarrage des travaux ou d'inexécution. Les juges ont donc condamné le CGP à indemniser le couple.

Cassation civile 1ère, 26 septembre 2019, n°18-21405 et n°18-23168

8 bonnes raisons de choisir AGA FRANCE

Nos conseillers vous répondent

  0810 00 20 63

Nos outils pour vous aider à optimiser vos performances

Calcul d'indemnités kilométriques Simulateur d'embauche Test de vos écritures comptables

Nos formations en ligne

Back to Top